Côte d'Ivoire - Politique : Le Sénateur- Maire Koumoin René mise sur le développement et tourne dos aux clivages politiques

imgp1.jpg" Je suis PDCI. Je reste PDCI. Le PDCI est comme notre fétiche. Nous l'adorons. Mais je demeure un jeune cadre politique qui rêve plus de développement. Aujourd'hui, la réalité est que le PDCI dans ma localité est soudé mais soutient cependant un cadre de la classe adverse. L'adversité pour nous n'est pas palabre. plutôt la saine appréciation de la force de l'adversaire du Moment". Cette déclaration est de M. Koumoin René Kouadio, Sénateur maire de la Commune de Diablo.

 

Il a livré cette communication  au média imagedafrique lors d'une séance de travail professionnelle le 16 janvier dernier à son domicile privé. Répondant ainsi à plusieurs interprétations qui le qualifient de cadre politique acheté par le Rhdp ( Rassemblement des Houphouetistes pour le développement et la paix (...) ancien parti allié du PDCI entre 2010 et 2018).

 

Que reproche-t-on réellement au jeune Sénateur- Maire ?
Comme signifie plus haut. Le  maire Koumoin Konan René est accusé d'avoir cultivé des liens très étroits de fraternité et de convivialité  avec son aîné M. Assahoré Konan Jacques, cadre de la localité mais de bord politique différents.

 

" J'apprends ici et là que je suis acheté. Que j'ai trahi le PDCI. Non !!! J'invite tous ceux qui raisonnent de cette façon de se lever et aller laver leur visage. La Côte d'Ivoire avance. Et Diabo ne doit pas rester en marge. Je suis dans la dynamique du développement, du changement et du changement de mentalité. Aujourd'hui grâce au dynamisme de M. Assahoré Konan Jacques, Diabo et Botro ont pu obtenir quelques kilomètres de goudron dans leurs artères principales,  plusieurs autres chantiers dont un centre mutisectoriel verra bientôt le jour à Diabo aussi. Diabo a une station, un marché qui connait une nette amélioration avec le cajou que nos parents cultivent beaucoup désormais. Plusieurs villages ont bénéficiés de l'éclairage public et de la réhabilitation de nombreux bâtiments scolaires et sanitaires. Merci M. Le DG. Mais diantre !!! Nos grands adorateurs du PDCI qui ont règnés depuis l'ère Houphouët Boigny, vous êtes encore en vie pour certains, vous avez donc l'occasion de comparer les bilans. Bref, mon équipe travail pour sortir totalement nos parents de la pauvreté. J'ai donc décidé pour ces raisons de partager et aussi d'apprendre auprès de mon aîné Assahoré" a-t-il laissé entendre.

 

Pourquoi voulez qu'on soit opposé à un tel cadre quant- on se souvient que certains de nos devanciers qui avaient les clés du PDCI n'ont pas pu apporter l'essentiel pour nos populations ? S'est ainsi interrogé.

 

Et de poursuivre tout en invitant les populations de soutenir la candidature du Sieur Jacques pour les législatives du 06 mars 2021. Surtout qu'il affirme avoir équilibré cette candidature avec le genre. A savoir,  Doreté Adjoua Koffi.

 

Imagedafrique