Côte d'Ivoire- Littérature : " La Covid-19 n'est pas seulement meurtrière, elle a aussi ces avantages" Docteur Rabé Charles

imgp1.jpgLa crise sanitaire de la  Covid-19 a fortement secoué le monde entier entre  fin 2019 à ce jour. Depuis mi- mars 2020, la Côte d'Ivoire ( pays de l'Afrique de l'ouest) paye également les frais avec plus de nombreux  cas de contamination et de  décès. Face à ce bilan douloureux et qui continue de faire des dégâts, en homme averti, Docteur Rabé Charles, Professeur à l' Université Peleforo Gon Coulibaly de Korhogo ( Nord- Côte d'Ivoire) parle au monde entier. Et  Ce, dans un ouvrage poétique de 80 pages, où il exhorte les lecteurs à voir le côté positif de cette maladie afin de mieux la neutraliser. 
Fin août 2020, l'homme de lettre a saisi l'occasion pour dédicacer plusieurs livres à 2500 f   à la librairie FNAC( Cap Nord- Abidjan, Sud- Côte d'Ivoire).

 

"C'est  vrai que les chiffres liés à la Covid-19 sont horrible mais il faut toujours demeurer dans la foi. Il faut voir les aspects positifs de cette pandémie et l'accepter afin de mieux l'a combattre. Nous allons vivre avec cette maladie. Mais en changeant simplement de comportement. En changeant de paradigme. Monsieur le journaliste, vous voyez moi et vous, sommes obligés de porter des masques avant de se parler. Avant ce n'était pas le cas. Mais aujourd'hui cette réalité s'impose à nous.  Quand l'État de Côte d'Ivoire avait instaurer le couvre feu dans le cadre des mesures d'urgence, on était tous à la maison. Maman et Papa se voyaient régulièrement. Les enfants voyaient leurs parents. Les forêts se sont rajeunir parce qu'elle n'étaient plus exposés à la fumée des usines. Les Enseignants diffusaient les cours à distance. ( ...) Les prostituées ou professionnelles du sexe étaient à la maison et arrivaient à vivre. Chacun à son humble niveau avait pu créer une stratégie pour vivre. Ce qui veut dire qu'on peut toujours vivre avec cette maladie mais en abordant les bons comportements". Cette déclaration est de l'homme de culture, Charles Liagro Rabé, spécialiste de grammaire et linguistique français. 

 

"Il faut dédramatiser la crise à coronavirus. Parce qu'elle  a étonnée tout le le monde entier. Un bon  matin on se réveille et on est tous confinés et tout le monde avait peur. Chacun est resté chez lui. C'était la trouille partout. Et  j'ai trouvé qu'en abordant cette question  qui était déjà très grave il fallait l'a dédramatiser.  Il fallait arracher un sourire au lecteur. Aussi,  lui faire comprendre que la Covid-19 c'est vrai, c'est un drame qui frappe l'humanité mais c'est une maladie avec laquelle il faut apprendre à vivre.  Et donc il faut chercher à voir le bon côté de la chose. Voilà toute sa forme alors c'est une c'est une œuvre poétique avec des vers libres. C'est-à-dire  une rédaction qui n'obéit à aucun cas normatif. Donc très facile à lire et à s'auto-éduquer" affirme-t-il.

Pour lui, la Covid-19 fragilise l'espèce humaine certes mais elle met à contribution la réflexion de l'espèce humaine. Pour cela, il invite tous  à tirer les conseils nécessaires pour éviter d'être vulnérable à la Covid-19.

 

" Voilà les choses sont dites telles qu'elles me vénèrent pour résumer le contenu. C'est une pandémie. Quand on parle de la covid-19,  on ne voit que la fin du monde. Non nous allons vivre. Les leçons que nous devons pouvoir tirer de cette pandémie sont énormes. Pour nous les enseignants, comment est-ce qu'on procède pour dispenser les cours ? Cette question a eu une réponse pourtant. Les activités qui devait être mener les nuits comment est-ce qu'on fait pour les mener ?  comment ? Oui comment se réadapter ?  Comment adapter notre vie ? Ma copine, les usines  étaient  fermées mais tu as travailler pour vivre. Les forêts reprennent vie,  les océans reprennent vie. On peut. Oui on peut réactualiser tout autour de nous malgré la Covid-19" a-t-il conclu.

Imagedafrique
imagedafrique2017@gmail.com